La tournée se poursuit

coordonnées GPS GPS Koordinaten GPS coordinates

Alors qu’en Suisse la pluie devrait prochainement laisser la place à l’été, en Guinée les toutes premières averses ont eu lieu, annonçant la saison des pluies. Et la tournée des villages se poursuit. Pour rappel : nos coordinateurs cherchent, dans 8 villages,  75 familles intéressées à reboiser un terrain de 2 hectares en 2021, puis 2 hectares supplémentaires 2022 et encore 2 en 2023. Alors, bien entendu, ça prend du temps !

signature convention terrain Unterschrift Vereinbarung signature of the agreement

Et il faut régler de multiples questions avant de signer la convention, car les propriétaires doivent s’engager à entretenir ces terrains reboisés pendant 3 ans : construction d’une haie-vive contre le bétail, et d’un pare-feu contre les brûlis (cet article explique les conséquences des feux de végétation): , puis désherbage autour des jeunes plants deux fois par année. Avec le soutien d’arboRise bien-sûr, c’est à cela que servent les dons : https://www.arborise.ch/faire-un-don/

Pour faciliter les photographies aériennes (qui serviront à vérifier chaque année que la forêt pousse bien), nos deux coordinateurs prennent ensuite les coordonnées GPS de chaque terrain.

Premier wébinaire de l’association

wébinaire Webinar webinar

Quel plaisir de rencontrer – virtuellement – nos membres aujourd’hui lors de notre premier wébinaire ! Suite à la présentation de la Guinée, le pays qui accueille nos activités de reboisement, nous avons découvert la région avec les yeux de notre vice-présidente, originaire de la région de Kérouané. Puis les rapports entre la population et la forêt ont été abordés, avant de clore la rencontre par un moment de questions-réponses.

Intéressé.e à recevoir le lien vers l’enregistrement du wébinaire? laissez-nous vos coordonnées à info@arborise.org !

Terrains à reboiser

potentiel de reforestation potential aufforestungspotenzial
Dans chacun des huit villages, la prochaine étape est maintenant de trouver 10 familles intéressées à revitaliser un terrain inexploité et non boisé de 6 hectares. Il s’agit de terrains non-cultivés ou non cultivables (trop éloignés, pentus, caillouteux, etc.). Dans ces régions chaque famille dispose de nombreuses terres inexploitées car le cycle des jachères peut s’étendre jusqu’à 25 ans : on cultive une parcelle pendant 5 ans puis on laisse se reposer le sol pendant 20 ans ♻️ Pour cette campagne de reforestation, nous sèmerons nos seedballs sur deux des six hectares (2 ha supplémentaires l’année prochaine, puis les derniers 2 ha en 2023), donc sur 160 hectares en tout. 🌱🌿🍃🎋🌴🌳
Ces visites sur les terrains sont aussi l’occasion de vérifier que les graines sont à la bonne maturité. Sur l’image on voit des graines de carapa procera (« kobi » en malinke), dont on tire la fameuses huile de touloucouna:
huile de touloucouna touloucouna oil touloucouna Öl
Pour plus d’infos sur nos espèces www.arborise.ch/liste-des-especes

Accueil positif des villages

signature convention de reboisement
Notre équipe se rend à Linko pour y rencontrer le sous-préfet et le maire pour signer la convention de reboisement (voir nos principes éthiques). Cette petite localité d’une centaine de cases est le chef-lieu d’une sous-préfecture de la taille de la moitié du Canton de Vaud ! Nos deux coordinateurs rencontrent les autorités pour présenter le projet. Comme toujours, tous se montrent très honorés que leur région ait été choisie par arboRise. Ils ressentent énormément la désertification et sont heureux de pouvoir planter des arbres pour y remédier. Après la signature de la convention qui engage Linko et arboRise, le maire propose que l’équipe s’entretiennent avec les chefs de villages alentour. L’accueil est également très positif dans les communautés de Woussoudou, Kissidou et Kogneni : la convention est signée par le conseil des sages, avant que Pema et Mamadou ne poursuivent leur route vers les prochains villages.

Présentations à Kérouané

audience chez le Préfet de Kérouané

Arrivés sans problème à Kérouané, nos deux superviseurs s’entretiennent d’abord avec le chef de la Section des Eaux et Forêts, Albert Haba (en treillis réglementaire), grâce auquel notre projet se réalise. Cette rencontre vise à assurer la bonne compréhension du projet par toutes les parties.

Ensuite, l’équipe est reçue en audience chez le Préfet de Kérouané qui valide notre approche et accorde son soutien officiel au projet, car la désertification progresse et il faut agir vite.

On peut alors immortaliser l’instant par une photo de groupe devant la Préfecture. Ces démarches formelles sont importantes et absolument indispensables pour garantir que toutes les parties prenantes parlent d’une seule voix lorsque le projet sera présenté dans les villages.

Prêts au départ !

prêts au départ Startbereit Ready to go
Voilà, tout le matériel est rassemblé (Garmin, portes-documents, appareils photo, GPS, etc.) et l’équipe de Guidre, notre partenaire local, est prête au départ en direction de Kérouané. Bien que le trajet soit plus long, notre équipe a décidé de passer par Kankan, capitale de la Haute-Guinée, car les routes sont plus sûres et de de meilleure qualité. Les tenues visent à assurer la sécurité sur la route et la protection contre la poussière, il fait chaud et lourd, on annonce 41° à Kankan. Bonne route !